Rhône-Alpes a été très tôt occupée par l'homme, ainsi qu'en témoignent les peintures rupestres du sanctuaire paléolithique (32 000 ans av. J.-C.) de la Grotte Chauvet, à Vallon-Pont-d'Arc (Ardèche). Le néolithique (-3 000 jusqu'à -1 000 av. J.-C.) est présent un peu partout dans la région (lac de Paladru, lac du Bourget, etc.). Les Celtes, débarqués en 650 dans la vallée du Rhône, le nord Dauphiné et les Alpes ont laissé peu de traces. De l'époque gallo-romaine ne restent guère que des vestiges, mais quels vestiges ! Sur la colline de Fourvière, le grand théâtre et l'odéon romains constituent par exemple un ensemble unique en France. Le haut Moyen Âge (de l'an 500 à l'an 1 000) a laissé peu de traces visibles : la manécanterie dans le groupe épiscopal Saint-Jean à Lyon, le village de Charavines et l'établissement agricole de Larina (à Hières-sur-Amby).

Du Moyen Âge à la Révolution, nobles et religieux ont bâti plus de 800 châteaux, églises et monastères. Citons le château des Allymes et son architecture militaire à Ambérieu-en-Bugey, la tour de Crest dans la Drôme, plus haut donjon de France ou le château des ducs de Savoie, qui domine Chambéry. Le patrimoine architectural religieux foisonne dans toute la région. L'art roman se retrouve en Rhône-Alpes avec la basilique Saint-Martin-d'Ainay à Lyon ou l'abbatiale de Cruas en Vivarais. Pour les passionnés de gothique, outre les cathédrales de Vienne ou de Lyon, l'abbaye bénédictine d'Ambronay (Xe et XVe siècles) et la flamboyante église de Brou (XVIe siècle) témoignent de la variété de ce style dans l'Ain. Sous l'influence de l'Italie, la Renaissance française a laissé son empreinte à la maison des Chevaliers à Viviers, au château de la Rochelambert dans le Velay et près de Feurs, au château de la Bastie-d'Urfé.

Le baroque a marqué les vallées de la Tarentaise et de la Maurienne, avec plus d'une soixantaine d'églises et de chapelles. On ne découvre de grands ensembles de l‘art classique qu'à Lyon. Le quartier des Terreaux date du XVIIe siècle, la place Bellecour du XVIIIe, la basilique de Fourvière (fin XIXe). Pour ce qui est du contemporain (XXe), il faut citer, le couvent Sainte-Marie de la Tourette et l'ensemble de Firminy tout deux dû à Le Corbusier. Ce dernier est un des ensembles les plus complets au monde après Brasilia, et le quartier de la Part-Dieu à Lyon. Et pour achever le XXe siècle, la gare TGV de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry mise en service en 1994 où béton, acier, verre se marient pour former l'image d'un oiseau aux ailes géantes.

Carte des PNR
La large palette de climats et de terrains de Rhône-Alpes a un impact évident sur la multitude de milieux naturels de la région.
La moitié de la flore française est par exemple présente dans le parc des Ecrins et 43 des 49 espèces piscicoles de France sont présentes en Rhône-Alpes.
Les loups, lynx, castors bouquetins et gypaètes barbus sont entre autres présents en Rhône-Alpes et évoluent souvent au sein des nombreux espaces naturels protégés de la région. Rhône-Alpes dispose en effet de deux parcs nationaux (Vanoise, Ecrins) et de six (un record en France) parcs naturels régionaux (Pilat, Vercors, Chartreuse, Massif des Bauges, Monts d'Ardèche, et l'extension du Parc du Haut-Jura). 26 réserves naturelles sont également recensées sur le territoire rhônalpin, couvrant une superficie de 64,4 milliers d'hectares.
La Région Rhône-Alpes dépasse la simple préservation de la nature et œuvre pour que ces espaces puissent concilier développement économique respectueux de l'environnement et cadre de vie épanouissant pour les habitants.

Des paysages variés et une offre touristique impressionnante font de Rhône-alpes une région douce à vivre que ses habitants et des visiteurs de plus en plus nombreux s'approprient facilement. Les plus grands domaines de ski sont ici et on pourrait parcourir une distance Lyon Le Caire en mettant toutes les remontées mécaniques de la région bout à bout.
La tenue des Jeux Olympiques d'hiver dans la région, à trois reprises (Ier J.O. d'hiver à Chamonix en 1924 ; Xe J.O. d'hiver à Grenoble en 1968 et XVIe J.O. d'hiver à Albertville Savoie en 1992) est venue souligner cette identité sportive.

Rhône-Alpes est riche en musées dont le Musée Saint-Pierre de Lyon, premier musée français après le Louvre, le Centre national d'art contemporain de Grenoble ou encore le Musée d'art moderne de Saint-Étienne. L'Opéra national de Lyon permet aux amateurs de cultiver leur passion et à un public plus large de faire connaissance avec les plus grands noms des répertoires classique et contemporains.

Une des régions les mieux équipées et les plus foisonnantes de France en matière de théâtre avec cinq scènes nationales et cinq centres dramatiques nationaux dont le TNP de Villeurbanne, la Comédie de Saint-Étienne, le Centre dramatique national de Savoie...
Un conservatoire national supérieur de musique et de danse.
Des quartiers de Lyon inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Alors que Lyon a vu naître les frères Lumière, inventeurs du 7e art, Rhône-Alpes fait partie des régions dans lesquelles la fréquentation des salles de cinéma est la plus élevée. Elle est également le cadre d'une riche production cinématographique avec Rhône-Alpes cinéma .


Q
ui dit art de vivre en France dit souvent bonne chère et la chose est sans doute plus vraie en Rhône-Alpes qu'ailleurs. Mais si les étoiles des restaurants sont peut-être plus nombreuses ici qu'ailleurs, les histoires de goût sont présentes dans le quotidien de chaque Rhônalpin qui vit entouré de produits de premier ordre. Les poissons des étangs de la Dombes et de la Loire, les volailles de Bresse, les fruits de la Drôme, les fromages des Savoie.... La liste est longue.

Mais l'art de vivre en Rhône-Alpes ne se cantonne pas aux fourneaux.
Une des sources de l'identité régionale est à chercher du côté des artisans d'art qui marie tradition et innovation. Les tailleurs et marbriers donnent vie à la pierre, les potiers à l'argile et au kaolin. Les souffleurs de verre et restaurateur de vitraux jouent avec la lumière alors que les nombreuses variété de bois de Rhône-Alpes servent l'art des ébénistes. Impossible de tous les citer car ici aussi la liste est longue et comprend également de nombreux facteurs de pianos et d'orgues, des luthiers, les armuriers de Saint-Étienne et d'ailleurs, les travailleurs des métaux, des cuirs, des textiles, les horlogers et les tapissiers.

Source: http://www.rhonealpes.fr

Liste des Chambres d'hôtes Rhone Alpes :
Chambres d'hôtes Ain
Chambres d'hôtes Ardèche
Chambres d'hôtes Drôme
Chambres d'hôtes Isère
Chambres d'hôtes Rhône
Chambres d'hôtes Loire
Chambres d'hôtes Savoie
Chambres d'hôtes Haute-Savoie

Chambres d'hôtes en Provence | Chambres d'hôtes Lubéron | Chambres d'hôtes en Bretagne | Chambres d'hôtes Alpes | Chambres d'hôtes Corse | Chambres d'hôtes Pyrénées |
Chambres d'hôtes Auvergne | Chambres d'hôtes Paca |