GR, GRP ET PR

- Les sentiers de Grande Randonnée (GR) traversent la Bretagne du nord au sud, d’est en ouest et longent aussi le littoral. Ils permettent de randonner plusieurs jours de suite. Il faut donc prévoir un moyen de retour au point de départ. (Balisage : traits blanc – rouge). Le plus connu est sans conteste « le sentier des Douaniers » (ou GR 34) car il permet de faire le tour de la région.
- Les sentiers de Grande Randonnée de Pays (GRP) forment des boucles dans un périmètre déterminé et  permettent aux randonneurs de revenir à leur point de départ. (Balisage : trait jaune et rouge).
- Les circuits de Promenades et Randonnées (PR) sont destinés à tous les publics pour des balades de courte durée – une heure à une journée. (Balisage préconisé : trait jaune).
(GR et GRP sont des Marques déposées de la Fédération Française de randonnée)

Les vélo-promenades

Les vélo-promenades sont des itinéraires complètement balisés. Ils sont conçus comme des boucles dont on peut faire le tour en une heure ou une journée. Ils empruntent les routes communales très peu fréquentées par les véhicules à moteur ou les voies vertes. A chaque intersection, le balisage permet de poursuivre son chemin, sans craindre de se perdre.
Bien entendu, les règles élémentaires de prudence doivent être respectées par les utilisateurs pour assurer la sécurité de tous. La présence de nombreux services de proximité constitue autant d’occasions de faire une halte avant de remonter en selle.

Les bases VTT

Les bases d'accueil sont des sites labellisés où vous trouverez des parcours pour tous les niveaux (débutants, confirmés, famille, individuel, etc.).
Les 9 bases sont réparties dans les quatre départements et dispensent plusieurs services (stations de lavage, points de location et de réparation, randonnées organisées, accompagnateurs diplômés, hébergements, restauration...)

En savoir plus sur le site de l’association www.randobreizh.org

Le chemin des douaniers prend « sa source » sur le port de Saint-Nazaire avant de « se jeter » dans la Baie du Mont Saint-Michel. A moins que ce ne soit l’inverse ! Entre les deux extrémités, le randonneur pourra zigzaguer entre estrans sableux, avens, dunes, vasières, écueils, marais, récifs déchiquetés, escarpements rocheux et longues plages de sable ou de galets.
Ce chemin, qui serpente le long des côtes, offre près de cent jours de marche aux plus téméraires. Longeant les caps et les pointes, il permet de faire le tour de la Bretagne. C’est pourquoi, il joua naguère un rôle déterminant quant à la surveillance des côtes pour lutter contre la contrebande et les pilleurs d’épaves.
Aménagé pour la randonnée ou la promenade et protégé par la Loi littoral, il fait l’objet de toutes les attentions de la part des collectivités territoriales et locales. Mû en chemin de grande randonnée (GR 34), il appartient dorénavant aux amoureux de la nature, aux amateurs de sensations fortes, aux randonneurs sportifs comme aux flâneurs occasionnels.
Le temps d’une courte balade ou d’un séjour plus long, il fera bon goûter les salines de Guérande et leurs paludiers ou donner le bonjour aux pêcheurs de sardines de la majestueuse baie de Douarnenez. Tout en profitant de vues imprenables sur la façade maritime et d’une large palette de décors changeant au gré des marées ou de la lumière.

En savoir plus sur le site de l’association www.randobreizh.org



Encore plus vite, toujours plus vite…

Et si vous inversiez un peu la vapeur, le temps de quelques jours de vacances ?
C’est ce à quoi vous invite la navigation fluviale. Pour tous ceux qui l’ont adoptée, cette nouvelle façon de vivre à l’écart de la foule et au contact direct de la nature s’est révélée une parenthèse enchantée : progresser à bord d’une petite péniche à la vitesse moyenne de 6km/h, le long de charmants chemins de halage et profiter de ce train de sénateur, rythmé par le passage des écluses, c’est découvrir une autre Bretagne, celle des rivières et des canaux. Peu connu, le réseau fluvial de l’ouest est pourtant l’un des plus beaux d’Europe.
Cette expérience inoubliable est à la portée de tous, puisque ces bateaux ne nécessitent pas de permis, mais seulement une rapide formation dispensée par le loueur. L’observation de règles simples et une attention suffisante pour éviter les obstacles éventuels vous permettront de cheminer le long des cours d’eau de l’ouest sans encombre.
Vous craignez de vous transformer en Michel Simon dans l’Atalante de Jean Vigo ? Pas de panique : serpentant à travers de somptueux espaces naturels, les canaux sont certes tranquilles, mais ils relient aussi entre elles de jolies cités médiévales, où l’on peut se restaurer, faire du shopping et pratiquer des activités nautiques. Pour permettre au public de découvrir ces sites incontournables, en raison de leur intérêt patrimonial et de leur cadre, propice aux activités de pleine nature, un label a été créé sous le nom « Escales d’une rive à l’autre ». 

www.canaux-bretons.net

Chambres d'hôtes en Provence | Chambres d'hôtes Lubéron | Chambres d'hôtes en Bretagne | Chambres d'hôtes Alpes | Chambres d'hôtes Corse | Chambres d'hôtes Pyrénées |
Chambres d'hôtes Auvergne | Chambres d'hôtes Paca |